• Prendre des décisions c'est pas mon fort.

    Je pèse, je compare, j'attends, j'évalue, j'hésite, j'avance, je recule, comment veux-tu comment veux-tu que l'on m'encule

    Je diffère et je délègue tant que je peux, et les deux décisions que j'ai pris ces dernières années se résument à celle-là et me couper la frange.

    Aussi quand on m'a demandé d'accompagner ma fille au Carnaval de sa crèche, la torture mentale a été à son comble.

    ... Ca fait chier quand même.

    ... Oui mais ça lui ferait plaisir.

    ... Oui mais elle est malade.

    ... Oui mais il suffit de bien la couvrir.

    ... Oui mais j'ai du travail.

    ... Oui mais c'est l'affaire d'une heure.

    ... Oui mais ça fait chier quand même.

    ... Oui mais ça lui ferait plaisir.

    ... Oui mais elle est malade.

    Etc... (je t'épargne la suite, vu que ça a duré à peu près 2 jours)

    Puis j'ai cédé.

    Le thème c'était Robin des bois pour les garçons, Fée Clochette pour les filles, et le dress code c'était vert.

    J'avais décidé de jouer le jeu, et de mettre une culotte kaki. Ma fille, elle, refusait tout ornement et seule la baguette magique a trouvé grâce à ses yeux, rapport au fait qu'avec c'était génial elle pouvait mettre des grosses mandales à sa mère en criant "Abacadada" et que la magie et le regard des autres parents opérant elle s'en prenait même pas une en retour.

    On a commencé à marcher, tous ensemble. Pendant que j'énumérais dans ma tête tout ce que j'aurais pu faire, à la place, je sentais sa joue chaude contre la mienne, et je voyais son regard étonné se poser sur les ballons de toutes les couleurs qui flottaient.

    A chaque coin de rue, des dizaines d'autres enfants déguisés nous rejoignaient.

    Puis ça a été au tour d'un groupe de percussions de se joindre au cortège, ça a commencé à être un sacré beau bordel, de loin je vous jure on aurait dit la gay pride.

    En avançant je sentais peu à peu le corps de ma fille qui se redressait et sortait de sa torpeur.

    Une heure après, je voyais sa miniscule silhouette, au loin, de dos, au milieu d'autres Fées Clochette. En m'approchant d'elle j'ai vu dans ses cheveux blonds des poignées de cotillons et sur tout son visage un grand sourire fiévreux.

    Et je me suis dit qu'à une frange près, ces derniers temps, niveau décisions j'avais quand même pas mal assuré.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Avril 2011 à 03:20
    RosYCruZ
    Les enfants, leur faire plaisir (pas en leur laissant tout passer, bien sûr), c'est une source de bonheur inépuisable. Oui, deux très bonnes décisions (d'ailleurs à l'époque de la première décision, je n'étais pas encore là, je viens donc de lire ton post dessus et je tiens à dire qu'il est absolument fantastique). Quant à la frange, qui suis-je pour juger, moi qui me contente de laisser mes cheveux pousser pourvu qu'ils ne viennent pas sur mon visage mais en coupant tout de même les pointes de temps en temps ?
    2
    Lara
    Vendredi 1er Avril 2011 à 10:41
    Lara
    Si tu y étais pas allée en plus t'aurais été du genre à être bouffée par les regrets non ?... Sage décision !
    3
    Greg
    Vendredi 1er Avril 2011 à 14:40
    Greg
    SageS décisionS
    4
    Vendredi 1er Avril 2011 à 14:40
    Piccolo
    Liste
    Il ne te reste donc plus qu'à :
    - corriger l'affreuse faute de conjugaison de la phrase "A chaque coin de rue ..."
    - persuader 3 nouvelles personnes de rejoindre la page facebook sur ton blog
    - emmener ta fille à la gay-pride
    5
    Isalabelge
    Vendredi 1er Avril 2011 à 15:04
    Isalabelge
    Mère indigne
    J'avoue, cette année, j'ai dit non au carnaval du village. Mes filles ont eu beau appeler la ligue des droits des enfants, j'ai résisté. Après m'être tapé 4 années consécutives de cet enfer sans nom à me bouffer des serpentins en pelletées et à me faire exploser les tympans sur "la chatte à la voisine", j'ai dit non. Je paierai les 12 ans de psychothérapie qui s'ensuivront pour ces pauvres enfants frustrées.
    6
    Vendredi 1er Avril 2011 à 15:41
    kmille
    RozYCruZ : Merci ! Je l'ai relu, ça m'a fait bizarre, ça me paraît tellement loin...
    Lara : exactement, du genre à porter des chaussures trop petites pendant la semaine qui suit pour me laver de mon pêché...
    Greg : oh que oui !
    Piccolo : la faute, c'était corrigé avant ton commentaire, mooonsieur mais si j'ai besoin d'un correcteur automatique je te fais signe ! La page FB, j'avais aussi et surtout l'intention d'en créer une autre (pas que celle là me plaise pas hein, mais j'ai envie de changements en ce moment) mais j'attends que ça sente la peinture fraîche ici !
    Isalabelge : la chatte à la voisine, ma chanson préférée <3 <3 (surtout quand ma voisine est là et que je joins le geste à la parole) (la pauvre elle va se cacher dès qu'elle l'entend)
    7
    Vendredi 1er Avril 2011 à 18:40
    Piccolo
    Page FB
    Quand je pense que tu ne voulais pas être administrateur de la page actuelle. Tu me préviendras, que j'envoie un message aux membres qui sont à deux doigts d'être 100...
    8
    Alex
    Vendredi 1er Avril 2011 à 22:29
    Alex
    Ca c'est pas du billet de PD
    9
    Lena
    Dimanche 3 Avril 2011 à 17:19
    Lena
    ça fait longtemps que je m'éclate en lisant ton blog, et je n'avais pas encore eu l'occasion de te le dire, alors voilà une bonne chose de faite!
    En ce qui concerne tes choix, étant moi même incapable de prendre la plus petite décision, je t'admire pour ces putains de bonnes décisions!
    10
    Dimanche 3 Avril 2011 à 21:40
    kmille
    Piccolo : je ne voulais pas être administrateur parce que ce n'était pas "ma" page justement, mais celle d'un gentil lecteur qui l'avait gentiment créée, et maintenant en plus de cette page j'aimerais en créer une à moi où je mettrai mes statuts, mes blagues de merde etc... Enfin si tu me l'autorises hein !
    Alex : j'ai mis du temps à comprendre tu sais. C'est trop fin pour moi.
    Lena : cette décision de laisser ce commentaire en était une très bonne, en tout cas
    11
    Lundi 4 Avril 2011 à 10:26
    DJ Piccolo
    ...
    Une sorte d'extension personnelle du blog quoi. Tu fais comme tu le sens, c'est ton blog et ta vie. Et je ne serai pas frustré (enfin pas beaucoup) :-p
    12
    sandrine
    Vendredi 8 Avril 2011 à 21:52
    sandrine
    au passage...
    je passe de temps en temps ici cette fois je me lance pour poster un ptit mot,

    j'aime !!!

    @ bientôt !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :